Les 18 battus pour la 1ère fois de la saison lors du derby.

22 novembre 2016 - 22:00

Les 18 Castelpontins recevaient, ce week-end, leur voisin de Lempdes. Ils ont connu leur 1ère défaite lors d'un non match de leur part. La 1ère mise temps est à mettre à l'actif des rouges qui domine les débats sans être transcendant. Ils auraient pu ouvrir le score par l'intermédiaire de Clément Thuel, trop court, Maxime Heyraud qui lors d'une percée plein axe, voit son tir se dérober du cadre et frôler le montant Lempdais. Ces derniers ne font que balancer sur des ailiers et attaquants rapides et sont solides défensivement. Le manque de justesse technique, l'état du terrain et parfois la maladresse ne permet pas au score de changer avant la mi temps: 0 à 0. La seconde mi temps est jouée sur le même rythme par les Castelpontins alors que Lempdes élève son niveau de jeu. Sur une contre attaque et une mauvaise défense des locaux, ils ouvrent le score sur penalty. Clément Thuel est tout près de répondre à cette ouverture du score sur l'engagement mais sa frappe passe juste à côté du poteau. Lempdes procède en contre et aurait pu corser l'addition, à plusieurs reprises, sans quelques belles parades d'Evan Saez. Dans un match qui semble leur échapper, les Castelpontins aurait pu malgré tout égaliser, mais la malchance va à son tour les en empêcher. Bastian Sauzze, après avoir éliminer le gardien visiteur, voit son tir, très excentré et angle fermé, heurter le poteau. Le dernier quart d'heure n'est qu'une parodie où l'arbitre va littéralement "péter les plombs". Il exclut tout d'abord le coach local qui a eu le malheur de réclamer avec véhémence une énorme faute pas sifflée et le pourquoi elle ne l'avait pas été. Puis sur le second but, il inverse un coup franc initialement prévu pour Pont du Château, sans prévenir les différents acteurs. Un joueur Lempdais prenant le ballon et le jetant devant pour son attaquant qui, seul, élimine le portier local dans l'incompréhension général. L'arbitre vient ensuite à insulter un joueur Castelpontin ce qui a le don d'énerver les jeunes rouges. Le coach, derrière la main courante, passera les 10 dernières minutes à calmer ses garçons, choqués et scandaliser par de tels propos. La sortie du match est toute aussi houleuse avec l'arbitre qui menace, insulte, essaie d'en venir aux mains avec l'éducateur local alors que ce dernier calmait ses joueurs à la sortie du terrain et leur demandait de serrer la main aux adversaires du jour malgré la défaite, en faisant de même avec le coach visiteur. 

Le mot du coach: C'est une énorme déception, une énorme frustration. On pouvait réaliser un énorme coup dans ce championnat, au lieu de ça on l'a relancé. Mes garçons n'ont pas été à la hauteur dans tous les domaines et Lempdes, sur la 2ème mi temps, a crânement joué sa chance et mérite sa victoire tant on a pas su élever notre niveau de jeu, déjà très faible en 1ère mi temps. On ne peut s'en prendre qu'à nous même. L'arbitre ??? Je ne vais même pas m'attarder sur lui. Il a fait son sketch. Je préfère me dire que la seule raison pour laquelle on a perdu est qu'on a été trop mauvais pour prétendre à autre chose. Rejeter la faute sur cet arbitre, même s'il n'a pas été au niveau pour moi, serait manquer de respect à Lempdes et sa victoire. Je suis juste interloqué et halluciné par son comportement. Comment est il possible qu'un arbitre insulte les joueurs et un éducateur? Veuille en venir aux mains et menace??? J'ai crié sur lui soit, mais je suis resté poli et correct. Je n'ai pas fait de vague quand il m'a sorti du banc. Qu'en serait il si moi j'avais fait cela avec lui??? On verra bien avec son rapport. Les instances compétentes feront leur boulot. Je préfère me projeter sur les 4 derniers matchs. On a plus de joker. A nous de bien faire les choses, mieux faire les choses pour ne pas connaître une énorme désillusion.

Commentaires