Les 18 verront le 3ème tour en coupe Gambardella.

9 octobre 2016 - 19:02

Ce samedi, à 15h, les 18 recevaient Gerzat pour le compte du 2ème tour de coupe Gambardella. Après un début de match catastrophique, les visiteurs ouvrent le score dès la 2ème min, sur une grossière erreur de main du portier local, Louis Dufayet. Les locaux sont déjà condamnés à inverser une tendance mal engagée. Malgré une volonté d'essayer de jouer, les Castelpontins, trop approximatifs, n'arrivent pas à revenir rapidement au score. Mais à force de tenter, convaincu que leur salut viendra en jouant, les rouges vont finir par être récompensés. Sur un corner, Luc Tamizier dépose le ballon sur la tête de Damien Nugeyre, qui idéalement placé au 2nd poteau, pique sa tête pour tromper le gardien adverse. 2 min plus tard, sur une belle action collective, Clément Thuel déborde côté gauche, et sert parfaitement Luc Tamizier, qui pique au 1er poteau et laisse filer pour Dhorian Putola qui conclut au 2nd poteau. La suite est une domination stérile des Castelpontins et des contres assassins des Gerzatois, qui sur l'un d'eux, auraient pu reprendre l'avantage. Le score ne bougera plus jusqu'à la mi temps.

La seconde est la copie de la fin de la 1ère. Les castelpontins, par le jeu, essaient de creuser l'écart pour inscrire ce 3ème but, synonyme de libération car à portée d'une égalisation adverse. Les visiteurs se contentent de balancer et procéder en contre sans véritablement être dangereux. Par manque de justesse, de précision, les Castelpontins vont jouer jusqu'à la fin avec une épée de Damoclès au dessus de la tête. Et l'enjeu va prendre le pas sur le jeu où les locaux vont, en même temps que le temps passe, être devant un dilemme: marquer pour se mettre à l'abri ou défendre l'avantage acquis en 2 min et le préserver sans prendre de risque. Ni Clément Thuel, ni Luc Tamizier n'arrivent à donner plus d'ampleur au score en croisant trop leur frappe. Pareil pour Dhorian Putola qui voit sa frappe superbement détournée par le gardien Gerzatois. Mais la plus belle occasion est à mettre à l'actif de Raphaël Fernandez qui voit son tir des 10m repoussée sur la ligne par un défenseur visiteur. Mais l'essentiel est sauf et le score n'évoluera pas. Les Castelpontins s'inviteront au 3ème tour.

Le mot du coach: "Dans un match qui s'annonçait explosif, du à l'historique récent des 2 équipes, et selon les dires de certaines mauvaises langues, nous avons montrer dans un 1er temps, que mon équipe, motivée pour l'occasion, mais comme pour chaque match, n'est pas une équipe de "voyous". Nous avons aussi montrer que Pont du Château sait aussi parfaitement accueillir ses hôtes tels qu'ils soient. Pour cela, je tiens à remercier les bénévoles et dirigeants qui ont œuvré à la bonne tenue de ce match. Je félicite aussi l'arbitre, car même si aucun problème n'a été à signaler, il a très bien arbitré et maitrisé ce match. En ce qui concerne le contenu, il est évident que nous aurions pu mieux faire. Nous avons manqué de justesse, de précision, été trop approximatifs. Mais dire que nous avons pas été bons serait réduire Gerzat à pas grand chose. Ils nous ont posé quelques problèmes, étaient aussi très motivés et n'avaient pas la même équipe qu'en championnat, renforcée par plusieurs 19 ans. Le fait d'avoir pris ce but rapidement, sur une grossière erreur, leur a donné confiance et les ont mis sur de bons rails. Nous, ce but malheureux, nous a crispé et nous a rendu fébrile. Nous avons aussi montré une force de caractère en inversant la tendance. Peut être aussi que les joueurs, avec cette envie de bien faire, notamment face à l'adversaire du jour par rapport l'injustice subie en championnat, se sont mis une petite pression qui les a peut être plus paralysée que galvanisée. Je les avais pourtant mis en garde de ne pas surjouer ce match mais de le jouer comme un autre, et je leur ai rappelé l'objectif: atteindre ce 3ème tour, quelque soit la manière. Ils l'ont atteint. Je suis assez bien placé, pa ma petite expérience de joueur, qu'aucun match n'est facile. C'est encore plus vrai et exacerbé en coupe où l'important est de passer. Que tu gagnes 7 à 0 ou aux penalties, la seule vérité est de passer. Si nous allons un peu plus loin, personne ne se souviendra de la manière de se qualifier face à Gerzat. La prestation n'a pas été non plus infamante, indigeste. Pour des matchs plus aboutis, il faudra être plus juste dans toutes les zones du terrain. Félicitations à mes bonhommes. Et rendez vous samedi prochain à 18h, à Léon Baget, pour la réception de Thiers B pour le compte de la 4ème journée. 

Commentaires

LA BOUTIQUE DU CSP