Les 18 s'imposent sans relief à Lezoux 4 à 2.

2 octobre 2016 - 10:18

Pour le compte de la 3ème journée, les 18 Castelpontins se rendaient chez leurs voisins de Lezoux. Le début de match est poussif et ressemble étrangement à l'entame de match contre Cébazat. Les rouges essaient de jouer mais se font souvent prendre dans leur dos. Mais à la 20ème minute, sur un ballon idéalement remisé par Théo Malherbes, Luc Tamizier ouvre le score d'une magistrale frappe pleine lucarne des 20m. Le plus dur semblait être fait...Ce fut tout autre. Entre beaucoup de déchets techniques, dans les passes, des erreurs individuelles, ajouté à un manque d'envie et beaucoup de duels perdus face à un adversaire plein de détermination, la sentence allait tombée. Lezoux égalise sur un coup franc lointain, qui semblait sans danger, sur une énorme erreur d'appréciation et de jugement d'Evan Saez. Les 2 équipes eurent bien quelques autres situations intéressantes, notamment sur une belle action conclue par Mathis Chapelet bien repoussée par le gardien local, mais le manque de qualité dans le dernier ou avant dernier geste ne permit pas au score d'évoluer jusqu'à la pause.

Après un recadrage nécessaire à la mi temps, des changements et un discours musclé, on aurait pu penser à une réaction des rouges. Mais sur le 1er ballon, Yassine Yahyaoui, perd bêtement un ballon devant sa propre surface en essayant de dribbler, et la punition est immédiate. Lezoux prend l'avantage sur une frappe croisée. Le coach Castelpontin en profite pour changer tactiquement sa formation. Ce 2nd but va permettre de voir la force de caractère ou pas des Rouges. Quelques minutes après, Luc Tamizier, élimine côté gauche et combine avec Clément Thuel, peu en vue pour l'occasion, qui en bout de course marque le but égalisateur des visiteurs. Les rouges sont revenus dans la partie. Ils commencent à reprendre le jeu à leur compte, semble plus juste dans leurs transmissions et veulent forcer la décision. Lezoux recule et semble pêcher physiquement. Ils sont acculés dans leur camp où toutes les relances retombent dans les pieds Castelpontins. Tous les duels sont enfin gagnés et les mettent dans le sens de la marche. Sur une énième tentative, Lucas Sibeaud, sur un dédoublement côté droit, centre pour Luc Tamizier, qui plein de sang froid, conclut et signe un doublé. Les rouges repassent devant et ne laisseront plus rien à leur adversaire du jour. Sans un superbe arrêt du gardien local, Clément Thuel aurait pu faire le break. Idem pour Stany Marques qui voit son petit piquet flirter avec la transversale. Mais la détermination des Catelpontins de vouloir se mettre à l'abri va enfin payer. Sur un corner de Luc Tamizier, Thomas Taillardat vient finir le travail et donner plus d'ampleur au résultat. Un résultat mérité sur l'ensemble du match.

Le mot du coach: C'est une victoire qui nous démontre qu'aucun match ne sera facile cette saison. Mais quand tu nourrit quelques ambitions, tu ne peux pas produire ce genre de 1ère mi temps tant dans la qualité technique que dans l'envie. Il peut arriver qu'on soit un peu moins performant, mais il m'est insupportable qu'on puisse manquer d'envie et de détermination dans les duels. Sinon l'injustice subie par la décision du district n'aura même pas d'impact sur notre classement final. Il va falloir jouer et maitriser les matchs entiers. Après ce genre de match, dans un jour sans, il faut les gagner. Je préfère retenir la force de caractère et mentale de mon équipe qui, malgré une énorme erreur dès le début de la seconde période et un score en notre défaveur, a su réagir et marquer 3 buts. Beaucoup d'équipes, pas en grande forme, aimeraient marquer 4 buts. On peut aussi s'apercevoir que le travail physique et la volonté de jouer paie. L'adversaire a semblé épuisé au fil du match ce qui nous a permis d'en prendre la meusure. Maintenant place à la Gambardella où j'invite tous les licenciés du CSP, les proches à venir encourager les Rouges contre Gerzat, dans ce match à la saveur particulière, samedi 15h si pas de changement.

Commentaires